Trois restaurants, trois expériences

La gastronomie, c’est une affaire de bonne cuisine. Mais pas seulement. C’est aussi une affaire de cadres beaux et/ou accueillants. Qui dépenserait de l’argent à manger d’excellents plats dans des endroits qui ne s’y prêtent pas ? Certainement pas vous.

[IMAGE=dP3I8efaDltD.jpg]

Quels espaces gastronomiques parisiens attestent des excellents atouts que sont les mets de qualité et le cadre qui plaît?

Notre avis sur la question en 3 points et restaurants.

On prend le train en marche

À la gare de Lyon, les beaux lustres se réservent au roi que vous devenez lorsque vous franchissez les portes du Train Bleu. Oh, my, God ! Bien avant le ventre, les yeux s’y régalent à satiété. Et ce n’est vraiment rien de le dire.

Le moment présent, vous le vivrez certainement dans ce décor majestueux, fastueux, impétueux… que vous n’oublierez certainement plus jamais une fois y avoir mis les pieds pour une expérience gustative unique.

Allié à la Maison Rostang, le Train Bleu propose des plats authentiques qui allient savamment la qualité du produit de saison au savoir-faire en cuisine. Envie de mijotés, de fumets ou de bouillons dignes d’un roi ? Réservez une table au Train Bleu, le cadre vous offre un avant-goût digne d’un noble !

On quitte la gare pour le jardin

Big Mamma ? Pink Mamma ! Si vous avez envie d’ambiance estivale, de quitter un peu Paris tout en y étant, de verdure, de « caliente », de viande de ouf, le tout servi sur 4 étages recouverts de lierres, allez voir du côté de Pigalle.

Au détour de 2 rues, le Pink Mamma s’ouvre à vous dans un décor de verre, verdoyant et au tout dernier étage, la verrière effet serre toute lumineuse pour des moments magiques. A chaque étage son cachet particulier sans nuire à la décoration d’ensemble, de quoi revenir profiter d’un cadre tout aussi époustouflant que les mets proposés.

Des steaks façon Big Mamma et un menu ouvert sur des plats au poisson, Pink Mamma propose aussi les incontournables italiens que sont les pâtes et les pizzas.

Place à la décontraction

Au Hang’Art (quai de Seine), la déco se parsème de plantes et arbore des meubles chinés, une décoration sans cliché mais l’ambiance y est carrément conviviale, l’endroit parfait pour déjeuner et dîner en famille. Buffets riches et variés au menu, espace enfant disponible.

Au Hang’Art, pas de prise de tête, vous arrivez comme vous êtes chaussé de sandales ou de chaussurres de marque Nike, vous serez servi de façon égalitaire.

Vous l’avez compris, ici, la décontraction est de mise et la décoration surf plutôt sur l’ambiance chaleureuse qu’elle procure à ses clients. C’est le bistrot où la part belle est faite au bien manger et à l’accueil sympathique.

Et… place à l’art au Hang’Art dont les murs exposent de nouvelles œuvres chaque mois. Et ne vous en faites pas, le rapport qualité prix est plutôt bon.

Leave a Comment